Blog Viewer

Une infirmière du Nunavut décrit sa « passion pour la croissance et l’aventure et le besoin de trouver un sens »

  
https://www.canadian-nurse.com/blogs/cn-content/2021/08/26/i-had-a-passion-for-growth-adventure-and-a-need-to
août 26, 2021, Par: Wendy Jensen
Canadian Nurse True North Series Wendy Jenson
Avec l’aimable autorisation de Wendy Jensen
« L’attrait des soins infirmiers dans le Nord s’est manifesté à un moment où j’avais besoin de changement. J’étais passionnée par la croissance et l’aventure, et je ressentais le besoin de donner un sens à mon travail et à ma vie personnelle », déclare Wendy Jensen.

Note de la rédaction : Cet entretien écrit avec Wendy Jensen fait partie de la série Franc Nord d’infirmière canadienne, qui met l’accent sur les témoignages et la pratique infirmière dans le Nord canadien dans certaines des conditions les plus difficiles au pays.

Je m’appelle Wendy Jensen, je vis à Coral Harbour, au Nunavut, et je travaille comme superviseure dans un petit centre de santé. J’ai parcouru tout le Nord canadien et j’ai travaillé au Manitoba, au Nunavut et dans les Territoires du Nord Ouest au cours des 19 dernières années de ma carrière de 29 ans. J’ai exercé dans plus de 50 communautés, travaillé à la fois comme infirmière navigante et comme infirmière en santé communautaire dans de nombreux centres de santé.

Je peux dire en toute honnêteté que vivre et travailler à Coral Harbour est l’expérience la plus valorisante de ma carrière. J’ai toujours aimé les aventures que comportent les voyages dans différentes communautés, mais le fait de m’installer dans une seule communauté m’a vraiment permis d’embrasser ce que j’aime le plus : la richesse des liens avec les gens et avec le territoire.

Wendy Jensen and her dog
Avec l’aimable autorisation de Wendy Jensen

Qu’est-ce qui vous a attiré vers la pratique infirmière en milieu nordique?

L’attrait des soins infirmiers dans le Nord s’est manifesté à un moment où j’avais besoin de changement. J’étais passionnée par la croissance et l’aventure, et je ressentais le besoin de donner un sens à mon travail et à ma vie personnelle. Je voulais relever de nouveaux défis, et je commençais à remettre en question l’inertie des établissements et des organismes de réglementation. Je voulais un milieu de travail qui me permettrait de me rapprocher de mes pairs et de ma communauté. J’avais l’impression d’être sur un tapis roulant, de travailler comme une forcenée, mais de n’arriver à rien; j’étais fin prête pour une plus grande mission. Je voulais embrasser ce que je percevais comme mon leitmotiv dans la vie : inspirer les autres, œuvrer comme humanitaire, être bienveillante et ne jamais laisser personne derrière!

Pouvez-vous nous raconter l’expérience la plus mémorable de votre pratique?

Wendy Jensen
Avec l’aimable autorisation de Wendy Jensen

Au cours de mes 29 ans de carrière, j’ai vécu de nombreuses expériences incroyables. S’envoler avec une équipe d’évacuation médicale est toujours très excitant et je le fais souvent, mais mon aventure la plus mémorable se résume à un moyen de transport plus simple : la motoneige! Nous étions dans le nord du Manitoba pendant que la glace des lacs s’enfonçait à cause de la fonte printanière : les lacs n’étaient pas praticables en véhicule. Il faisait nuit, et notre patient devait être transporté d’urgence par avion vers la ville la plus proche, mais l’aéroport se trouvait sur une autre île. Le seul moyen de traverser était par hélicoptère le jour, ou par motoneige la nuit. Malgré des températures glaciales, comme il s’agissait d’une urgence, nous avons emmitouflé le patient pour le voyage. Le médecin et le conducteur étaient assis sur la motoneige, tandis que j’accompagnais le patient dans un traîneau, sous une bâche. Nous l’avons transporté jusqu’à l’aéroport, où un avion que nous avions réussi à réserver nous attendait sur le tarmac. C’était un déplacement très intense, mais excitant, et ce qui est mieux encore, la fin a été concluante! J’ai revu le client un mois plus tard, dans un bien meilleur état.

On entend souvent dire que le personnel infirmier pratiquant en milieu nordique peut exploiter l’éventail complet de ses compétences. Qu’en pensez-vous?

Œuvrer en tant qu’infirmière dans le Nord canadien m’a vraiment permis d’explorer l’éventail complet de mes compétences. Dans le Nord, l’autonomie et le travail d’équipe sont essentiels pour offrir des soins primaires et d’urgence. Les ressources étant souvent limitées, on développe une large perspective pour fournir des services médicaux à une communauté présentant de nombreux besoins. La pratique va au-delà des patients qui viennent au centre de santé, et on adopte une démarche holistique qui place la prévention et la sensibilisation au premier plan. On travaille avec les gens des communautés et les ressources limitées qui s’offrent.

En quoi la COVID-19 a t elle changé votre pratique?

Wendy Jensen with her arms open
Avec l’aimable autorisation de Wendy Jensen

Au cours de la pandémie de COVID 19, nous avons vraiment vu tout le monde se rassembler pour travailler avec les professionnels de la santé afin de protéger les gens de notre communauté et du Nunavut. En fait, les gens d’ici semblent avoir une sagesse innée pour réduire la propagation de la COVID-19, une sagesse qui n’est pas pleinement reconnue par les responsables de la santé publique. Après plus d’un an aux prises avec cette pandémie, j’ai réalisé que le personnel infirmier qui agit comme défenseur de la santé doit prendre des moyens plus conventionnels de santé holistique pour maîtriser la propagation de la COVID-19.

À quoi occupez-vous vos temps libres?

Je m’inspire de la nature et je suis passionnée par choix! Mon collègue infirmier et moi nous sommes récemment procurés une cabane et un chiot malamute d’Alaska. Nous passons beaucoup de temps à le dresser et voulons lui montrer à tirer un traîneau. Son nom est Luutta, qui veut dire « médecin » en dialecte inuktitut de Baffin. Chaque fois que nous le pouvons, nous passons du temps à la cabane, et lorsque nous n’y sommes pas, nous aimons nous joindre à nos amis de Coral Harbour pour participer aux nombreuses activités dont notre communauté est adepte. Nous sommes allés observer les morses à Walrus Island, avons chassé l’oie et avons assisté à un concours de pêche aux crabes, entre autres! Mes passe-temps sont l’investissement immobilier, le perfectionnement et le développement personnel, l’encadrement de mes pairs pour qu’ils réalisent tout leur potentiel, le voyage et la quête d’aventures. Par dessus tout, je me considère comme une âme humanitaire, et je défends les idées qui permettent aux autres de mener une vie plus saine et plus heureuse.


#santécommunautaire
#autochtones
#préventionetcontrôledel’infection
#collaborationinterprofessionnelle
#intra-professional-collaboration
#relationpersonnelinfirmier-patients
#spécialitésinfirmières
#profils
#collaborationintraprofessionnelle
0 comments
468 views

Connectez-vous pour laisser un commentaire