Un programme de certification en constante évolution

Janvier-Février 2017   Commentaires

Les premiers examens de certification en ligne de l’AIIC sont terminés, et le nouveau processus va remarquablement bien.

Entre le 19 septembre et le 7 octobre 2016, plus de 1 330 infirmières et infirmiers ont passé un des 20 examens de spécialité de l’AIIC, en français ou en anglais, à l’un des 80 centres d’examen Pearson VUE au Canada, pour obtenir ou renouveler leur certification. Les taux de réussite aux examens informatisés étaient similaires à ceux obtenus aux examens sur papier des années précédentes. Selon Patricia Elliott‑Miller, chef administrative, Certification et perfectionnement professionnel, à l’AIIC, ce succès témoigne de la bonne gestion du changement par son équipe.

L’AIIC s’emploiera à augmenter le nombre de centres d’examens pour assurer un meilleur accès en régions rurales et isolées. « En collaboration avec nos partenaires, nous cherchons à ajouter des centres d’examen à travers le Canada », a fait savoir Mme Elliott-Miller.

L’AIIC a distribué aux candidats, début novembre, un formulaire d’évaluation post-examen pour savoir ce qui avait bien marché et ce qu’il fallait améliorer. Les questions portaient sur le processus d’inscription, sur l’organisation d’un examen pendant les trois semaines de la session et sur l’examen même, ainsi que sur la satisfaction générale des candidats quant à l’emplacement, aux communications avec l’AIIC et Pearson VUE, au matériel pédagogique pour préparer l’examen et aux autres soutiens. Le sondage n’était pas terminé au moment de mettre sous presse, mais les premiers résultats sont très positifs en ce qui concerne la possibilité de choisir une date en ligne, le temps prévu pour étudier et la facilité de s’y retrouver dans l’examen en ligne. Les répondants ont aussi apprécié la fréquence des courriels d’information envoyés par l’AIIC.

Les examens de certification de l’an dernier tenaient compte des préoccupations exprimées les années précédentes par les candidats qui s’étaient plaints d’avoir un seul samedi par an pour passer l’examen. Après les trois semaines proposées en 2016 pour passer l’examen, ils auront pour ce faire, en 2017, deux semaines au printemps et deux semaines à l’automne.

« Le choix d’une date s’est assez bien passé », estime Mme Elliott-Miller, « parce que dans la plupart des centres d’examen, les candidats pouvaient choisir n’importe quel jour ou soir, pendant les trois semaines. Ils pouvaient ainsi concilier leurs obligations personnelles et professionnelles, et leurs employeurs pouvaient plus facilement prévoir assez de personnel pour les besoins de leurs unités. » Elle dit espérer que le fait d’avoir deux sessions, une au printemps et une à l’automne, aidera aussi les candidats à organiser des groupes d’étude et à se préparer en vue de l’examen.

Selon les premiers résultats du sondage, certains points restent à améliorer. Ainsi, seulement 59 % des répondants trouvaient facile de consulter le site Web de l’AIIC sur la certification et d’y trouver l’information. Un pourcentage comparable trouvait utile l’information offerte sur le site, y compris le matériel pédagogique pour l’examen et les renseignements sur les groupes d’étude, les mentors et l’aide financière.

Mme Elliott-Miller confirme que la navigation sur le site Web est déjà en cours d’amélioration. Les candidats pourront ainsi plus facilement y trouver ce qu’il faut pour se préparer à l’examen. Le matériel pédagogique sera aussi revu de manière à ressembler aux examens informatisés, ce qui permettra aux candidats de s’y habituer avant de les passer. L’AIIC reverra de plus le temps nécessaire pour que les candidats reçoivent leurs résultats.

Le comité consultatif sur le programme de certification créé en 2015 par l’AIIC examinera ces questions et toute autre que révélerait le sondage et tentera de trouver des solutions. Les 20 spécialités faisant l’objet d’examens sont représentées au comité, où sont aussi représentés la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada, le Réseau canadien des spécialités en soins infirmiers et l’AIIC. Le comité a d’abord travaillé sur le passage aux candidatures en ligne et à un examen informatisé.

Il se concentrera maintenant sur le rendement historique de chacun des examens pour déterminer si certains devraient être supprimés, explique Mme Elliott-Miller. Le comité préparera aussi des analyses de rentabilité pour chacun des nouveaux examens demandés à l’AIIC, éventuellement en remplacement de ceux qui seront supprimés.

Autre nouveauté en 2016, toute personne inscrite à l’examen pouvait choisir de le reporter à la prochaine session pour des raisons personnelles ou professionnelles, et ce, sans avoir à payer de frais supplémentaires pour se désinscrire ou se réinscrire. Plus de 100 personnes se sont prévalues de cette option. Avant la session de mai 2017, elles recevront simplement un avis leur demandant de choisir une date avec Pearson VUE.

Les personnes qui veulent obtenir leur certification ou qui doivent la renouveler en 2017 auront jusqu’au 1er mars pour s’inscrire à la session du 1-15 mai. Les inscriptions à la session du 1-15 novembre seront ouvertes du 1er juin au 1er septembre. Et ceux qui choisissent la formation permanente pour renouveler leur certification pourront s’inscrire jusqu’au 30 novembre.

Enfin, 2016 a vu la création d’un programme d’incitatifs pour les employeurs, avec une réduction de 10 % offerte à ceux qui commanditent 10 candidats ou plus pour une première certification ou un renouvellement. Pour 30 inscriptions ou plus, les employeurs ont droit à une réduction de 20 %.

Tous les ans, l’AIIC décerne à un établissement de soins de santé le Prix de reconnaissance aux employeurs pour son soutien exemplaire et soutenu au Programme de certification de l’AIIC et aux infirmières et infirmiers certifiés par l’AIIC. Comptent parmi les soutiens possibles la mention de la certification de l’AIIC dans l’affichage des postes, la promotion de la reconnaissance dans l’ensemble de leur établissement ou entreprise des infirmières et infirmiers autorisés certifiés par l’AIIC, l’apport d’une aide financière ou pédagogique pour la préparation à l’examen et la participation à un comité d’examen de certification de l’AIIC ou à d’autres activités de perfectionnement.

Les infirmières et infirmiers autorisés certifiés par l’AIIC et les candidats à la certification peuvent, seuls ou en groupe, mettre un employeur en nomination pour saluer le soutien qu’ils ont reçu. Les employeurs peuvent aussi se mettre eux-mêmes en nomination. Le processus, simplifié, est maintenant en ligne, ce qui facilite et accélère les mises en nomination. La date limite est le 30 janvier.


Nombre de certificats valides de l’AIIC par domaine de spécialité en date du 28 novembre 2016

Spécialités Nombre de certificats
Gastroentérologie 263
Gérontologie 2 507
Médecine-chirurgie 469
Néphrologie 1 247
Oncologie 1 870
Orthopédie 156
Périanesthésie 143
Périnatalité 645
Psychiatrie et santé mentale 1 801
Réadaptation 208
Santé communautaire 861
Santé du travail 641
Sciences neurologiques 317
Soins cardiovasculaires 751
Soins d’urgence 1 161
Soins intensifs 1 312
Soins intensifs en pédiatrie 156
Soins palliatifs 1 328
Soins périopératoires 1 375
Stomothérapie 125
TOTAL 17 336
Virginia St-Denis

Virginia St-Denis est éditrice en chef d’infirmière canadienne.

comments powered by Disqus